l’Ennui

Ah l’ennui, terrible mal, comment en sortir, il semblerait que toute la raison d’être de notre existence converge vers ce besoin, cette envie de tuer, assassiner l’ennui. On a trouvé d’innombrables techniques pour y arriver, l’amour en fait partie, cela nous occupe quoi ? 70% de notre temps et comment occupons nous le reste ? dieu, bah oui dieu est une très bonne occupation, pensez à tout ce temps que passent les gens à l’invoquer dans leurs prières ou dans les chambres à coucher , ça peut même ne pas être une chambre à coucher en fait : des toilettes, un bout de gazon, le sol mal nettoyé et collant d’un bistrot, aux yeux du monde entier, où des consommateurs venus là pour noyer leur ennui au fond de la bouteille regarderaient et approuveraient d’un regard distrait mais bienveillant. Il y a tellement de manières de tromper l’ennui, on a créé les voitures et les avions soit disant pour aller découvrir le monde, voyager, explorer, on explore rien du tout en réalité, on emporte juste notre ennui ailleurs. On réussit même à l’exporter, à la vendre, à le marketer, le marketing quelle belle invention de merde, comment te donner l’impression de faire quelque chose de ta vie alors que tout ce que tu fais c’est attendre la fin inévitable. Je vous déprime ?  Je me déprime moi-même pour tout vous dire et, comme je pense surtout à moi-même et mon propre bonheur qu’est ce que j’en ai à cirer du votre ? Non mais parce que certains vous diront que c’est en aidant autrui que l’on trouve le bonheur. Foutaises ! le bonheur est une tablette de Lexomil coupée en quatre, écrasée et saupoudrée sur un yaourt au soja qu’on vous a vendu parce qu’il faut bien que vous preniez un peu soin de votre corps bande de gros pleins de cholestérol. La musique ça oui c’est une belle invention pour tromper ce satané ennui, enfin le tromper je ne sais pas mais en tout cas tant qu’à attendre là que la mort arrive autant avoir une bande son et une qui soit de qualité. Un truc des stones ou de Fleetwood Mac de préférence, qui veut vraiment être accompagné jusqu’à sa tombe par une vieille reprise d’Édith Piaf par un mec de 35 balais qui s’habille encore comme Snoop dogg s’habillait dans les 90’ ? Ou Snoop dogg aujourd’hui encore ?

Partons avec panache bordel ! des yaourts au soja, des légumes bio et des gilets jaunes, on est là. On crie dans la rue parce que ce qui nous aidait à tromper notre ennui coûte de plus en plus cher et ça , ça c’est inacceptable. Je suis allée à Naples et j’ai fait le tour des églises, curieusement je n’ai pris feu à aucun moment en franchissant les portes de ces temples, et je suis allée prier. Bon déjà j’ai prié pour qu’on se prenne pas une branlée par l’équipe des parisiens friqués, on est déjà assez pauvres comme ça et on joue dans une ruine , même pas une de ces jolies ruines romaines devant lesquelles les touristes viennent se prendre en photo, mais une de ruine tout court, quand tu sens que la pierre a été érodée par la pisse et pas par l’usure naturelle du temps. J’ai prié le grand gars là haut dans l’église en l’appelant Allah, sans déconner mes parents seraient horrifiés de connaitre ce qu’est mon vrai style de vie et encore plus en quoi je crois et surtout ce en quoi je ne crois pas, mais je garde des bonnes bases d’éducation. Puis franchement, Allah, Bouddha ou Jésus vous croyez que le mec qui s’est fait chier à créer des êtres aussi inutiles que nous en a quelque chose à foutre de comment on l’appelle .Donc dans l’église j’ai demandé à Allah de nous épargner la branlée pour qu’on puisse avoir un chance de sortir de ce groupe et puis j’ai eu une conversation avec la vénérable dame. J’arrête le blasphème ici car croyez le ou non j’ai un très grand respect pour notre sainte mère Marie. Déjà avez-vous vu comment elle est toujours représentée ?  Cette douceur ? Ce visage ? ma propre mère n’est pas aussi douce que Marie. Je ne vous dirai pas de quoi on a parlé, c’est de l’ordre du privé, oui je garde quand même une part de mystère, sait-on jamais, des fois que je serai en manque de choses à dire ( ce qui n’arrive malheureusement jamais). Ce qui me fait penser aux hommes et aux femmes. On a établi le fait que toute notre existence n’avait aucun sens et que nous étions là pour aucune putain de raison valable à part pour poiroter en attendant, Jésus ou Allah sait quoi. Mais les hommes et les femmes et leur guerre là à qui personne ne comprend rien, ne me dites pas que ce n’est pas une guerre, je suis pratiquement certaine d’avoir vu des tirs de roquettes passer au-dessus du ciel bleu de twitter, des grenades, des tranchées, des formations romaines en tortue comme dans Astérix , c’est pas comme si on se faisait assez chier comme ça, maintenant on veut se faire monter les uns contre les autres , alors que tant qu’à monter quelque chose … Hein, bon vous voyez ce que je veux dire. Sans déconner nous sommes tous là, dans la même galère et on se tourne les uns contre les autres. Attention je ne dis pas qu’il n’y a pas à la base des raisons parfaitement valables, surtout du côté des nanas, les mecs ont assez merdé comme ça pour amplement mériter le retour de bâton, ou de matraque, on la garde peut être pas dans notre slip nous , mais on la commande sur Amazon (je vous mettrai un lien ) , télescopique en plus histoire de bien atteindre la cible. Non mais voilà, je veux bien qu’on ait la haine après des siècles et des siècles d’oppression et de condescendance mais bon à quoi bon ? vous vous rappelez de mon point initial : on va tous crever, toussa toussa. Alors autant unir nos forces au lieu de nous disperser comme ça et diriger notre colère envers le sadique qui nous a imposé cette existence futile. A chaque fois que j’écris un truc pareil je m’attends à ce que mon père débarque derrière mon écran, portant le livret de famille dans la main et y mettant le feu. Non promis, j’arrête de blasphémer maintenant. Puis à vrai dire je n’ai rien contre le grand patron au-dessus, il devait s’ennuyer tout pareil sinon pourquoi nous avoir créé. A cet instant je suis consciente que j’ai perdu 73% d’entre vous athées ou comme disait Stephen Colbert « godless sodomites » (c’était dans un speech aux Emmys hilarant ! ce mec est un génie même si c’est un fervent chrétien mais ce n’est qu’un détail).

J’en étais où ? ah oui la guerre, les hommes, les femmes, donc tant qu’à se trainer là dans ce bas monde sans aucune raison réelle, ni but précis autant unir nos forces pour faire la peau à l’ennui. Créons, mais créons des trucs bons, bordel de dieu ! ( je ne peux pas m’en empêcher). Parce que bon on a créé la religion, la politique, MacDonald, les putains de yaourts au soja, mais c’est so last season tout ça. Il est temps de créer autre chose ou au moins réparer ce que nous avions bien fait à un moment et qu’on est en train de détruire. Le football par exemple, ces putains de buveurs bières tièdes ont inventé un truc génial, quasiment divin et on est en train de complètement déféquer dessus. Je suis sérieusement à deux doigts d’arrêter et, de me mettre à autre chose. J’ai pensé à la coke, mais on me dit que même ça ce n’est plus à la mode et de plus en plus coupée avec des résidus de défécations de pigeons. Tant qu’à renifler de la merde, autant allumer la télé sur NRj12 j’ai envie de dire.

2 commentaires

  1. Ok, j’aurais jamais du mettre mon Jeff Buckley « Calling You » en lisant ton « truc »?
    C’est tellement vrai… tu joues avec les religionos, 🥰
    Encore bravo à toi petite femme, tu es bien plus grande que beaucoup de mâles🧛‍♂️

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.