#Teamtisane

Il y a des recommandations à ne pas négliger en été : s’hydrater, ne pas s’exposer au soleil, appliquer une crème solaire et ne pas parler du mercato de l’OM… ou du PSG, ou Monaco… vous savez quoi ? Oubliez le mercato tout court.

Il y a quelques temps devant la montée crescendo de l’impatience des supporters de son club, Jacques-Henri Eyraud le président de l’OM avait suggéré aux gens de « calm ze fuck down & drink ze tisane ». Les supporters mais aussi les journalistes, allez tout le monde à l’infusion camomille nuit tranquille ! De quoi faire sourire, mais aussi de s’interroger sur les raisons derrière ces tensions parfois disproportionnées, autour du mercato de certains pensionnaires de Ligue 1.

Etat des lieux

Paris Saint-Germain 

Contexte: Après une saison éprouvante, pour les joueurs comme pour leurs supporters suite à l’événement vous savez lequel, qui a eu lieu vous savez où, contre vous savez qui, il a fallu remontader (hihi) la pente. Malgré une saison tout à fait correcte avec deux trophées à la clé, le PSG cherche encore à redorer son image sur la scène européenne.

Niveau de sérénité : 6/10 

Entre les rumeurs qui n’en finissent plus (Sanchez, Aubameyang, Pepe, James, Ronaldo, Mbappe…) et les signatures qui ne viennent pas, le supporter parisien encaisse. Pour ne pas arranger ses affaires, voila qu’on lui parle maintenant d’un départ de Verratti alors que Krychowiak, lui est toujours là. Non, on n’a pas oublié le fiasco Jesé.

l’Instant Tisane : Que les parisiens se rassurent, depuis le départ de Kluivert et l’arrivée d’Henrique, le recrutement semble être géré par des mains plus expertes. Il faut retenir également, que les signatures phares mettent plus de temps à se concrétiser en raison de négociations souvent plus longues et fastidieuses. Allez va ! Et si ça ne va vraiment plus, rappelle-toi mon titi parisien que la pinte de blonde coûte 8 balles à Paris et ça c’est autrement plus grave. #relativiser

NB: Tiens avant même de boucler ce papier, on t’a ramené Dani Alves, elle est pas belle la vie ?

Olympique de Marseille 

Contexte: Après avoir touché le fond l’été dernier en finissant la saison à une médiocre 13ème place, l’OM avec à sa tête son riche nouveau propriétaire, a fait considérablement mieux depuis. Une cinquième place, un entraîneur avec du cachet et une volonté d’investir sérieusement. Cependant il reste encore du chemin à parcourir pour enfin regagner le podium et ramener la gloire au vélodrome.

Niveau de sérénité :  -5/10  

Ils sont tendus mais tendus les marseillais. Bien avant l’ouverture officielle du marché des transferts, ils étaient déjà en place pour attendre de pied ferme les recrues « de ouf », OM champions project oblige. Le hic, c’est qu’après des années de disette les attentes des supporters marseillais sont à la mesure de leur frustration, c’est à dire très grandes. Un fait qui semble avoir été sous-estimé par la nouvelle direction, qui a cru bien faire avec une communication clinquante et optimiste à souhait.

l’Instant Tisane : Rome ne s’est pas construite en un jour. Il est admis qu’en général le supporter est un être très exigent et doté de peu de patience, mais un peu de remise en contexte ne ferait pas de mal. Certes il n’y a pas eu et n’y aura probablement pas de recrues de la mort qui tue et vas y que je t’en mette plein la vue, mais est-ce bien grave ? Les recrutements faits à ce jour par le club (Gustavo, Germain, Mandanda et maintenant Rami) sont cohérents et viennent apporter des renforts de qualité là où l’équipe a montré des lacunes durant la saison. Tout cela sans trop casser la tirelire, de quoi laisser encore une marge confortable pour recruter un avant-centre qui comblera la place laissée par Gomis. Plutôt pas mal pour un projet dit en carton !

Tu reprendras bien une petite verveine ?

AS Monaco

Contexte : Après une saison de folie où l’ASM a ébloui tant au niveau national qu’européen (champion de France, demi-finaliste LDC) on pourrait se dire que tout plane du côté de la Turbie. Sauf que, rançon de la gloire, tous les monégasques ou presque sont pistés par une foule de clubs désireux de s’octroyer leurs services. Il y a bien sûr Mbappe, mais aussi Lemar, Mendy, Fabinho, Bakayoko… Tous on vous dit.

Niveau de sérénité : 5/10

Du genre plutôt discrets, les supporters monégasques ne font pas beaucoup de bruit en temps normal. Ils ont vécu des départs, des désillusions, des maillots floqués aux noms de joueurs partis avant même qu’ils aient le temps d’être passés deux fois à la lessive (les maillots pas les joueurs). Mais il y a des limites à leur patience. Déjà en mars, experts et consultants leur prédisaient un dépouillement total de leur effectif. Cette fois, ils ne comptent pas se laisser faire. Alors que par le passé ils n’avaient rien à perdre, cette saison ils ont un titre à défendre et pour se faire ils devront résister pour ne pas se faire piller salement.

l’Instant Tisane : Le club s’est refait une santé financière et les caisses sont pleines. La prolongation de Jardim laisse entrevoir un désir de continuité dans le projet sportif et offre quelques garanties. D’autres départs devraient arriver, mais rien ne présage un exode massive des tauliers de l’équipe. Et puis même s’ils partent tous, dis-toi que tu auras toujours Raggi, un mec qui s’est scarifié littéralement pour le club, et ça mon Jean-Charles, ça n’a pas de prix.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.