Trop bon,trop Genesio

Il y’en a un autre qui a passé une sale semaine dans le foot français…

La bande à Bruno s’est plantée mardi soir face à plus rageux qu’elle dans la course à la coupe de France. Autant dire que sur les réseaux sociaux ça réclamait la tête de Génésio sur un plateau. Bruno moqué, Bruno fustigé, Bruno mal aimé .

Les raisons du désamour expliquées

Après sa promotion d’adjoint à grand patron du vestiaire lyonnais, Génésio s’est dans un temps illustré en deuxième partie de saison dernière, faisant gagner bon nombre de points à son équipe pour finir par arracher la deuxième place qualificative pour son altesse sérénissime la champions league. Une chance inouïe. Mais quelques mois et une élimination en C1 plus tard, le vent semble tourner pour notre Bruno.

La raison en cause est son inconstance tactique.Il faut dire qu’il nous en fait voir des choses Gégé. Depuis le début de la saison, il a sorti pas moins de cinq systèmes de jeu différents : du 4-3-3 en veux-tu en voilà, du 4-2-3-1 spécialité du chef, du 3-5-2 qu’il est gourmand et croquant, du  4-4-2  pour te faire voir double… Bruno, épluche, hache, touille, mitonne  et sert ses compositions aux petits oignons. Mais voilà, une fois sur deux Bruno il oublie le sel et on se mange des matchs bien fades. Ce n’est pas Doria qui dira le contraire.

Cette bouillabaisse tactique lui a donc valu le sobriquet narquois de « Pep Génésio ». Allusion cruelle au fameux Pep Guardiola aussi connu pour son amour de la variété , bien qu’avec plus de réussite.Il y a cependant une explication derrière cette inconstance :Bruno est trop gentil. Oui, trop gentil. Alors que le public le décrie, dans son vestiaire c’est une autre histoire. Ses joueurs l’aiment bien eux, et peut être que le problème est bien là. Pas qu’il faille se faire détester par son équipe,mais Génésio semble être trop à l’écoute des demandes de ses joueurs. D’ailleurs, une bonne partie de ses errements tactiques sont pour répondre aux demandes de ces derniers. Il est à noter que le 4-3-3 a coulé comme ta dignité dans le fond d’une bouteille de vodka, seulement pour accommoder Fekir dans un 4-2-3-1 fait pour lui permettre de jouer dans l’axe.D’ailleurs pas plus tard que vendredi Fekir a encore envoyé un message subliminal à son entraîneur pour qu’il ajuste sa composition à son goût.

Le problème n’est pas de savoir si le 4-2-3-1 est meilleur ou pas qu’un autre système de jeu, le vrai problème c’est qu’à force d’être sous l’influence de ses joueurs on est plus très certains de qui est le patron dans cette équipe et cela se ressent sur le terrain.Contre Lille on a vu une équipe coupée en deux, contre Marseille on a vu des joueurs un peu perdus sur le terrain. Au bout d’un moment il faut se rappeler que le rôle d’un joueur est de suivre les directives de son entraîneur sur le terrain et pas l’inverse. Il peut toujours demander, suggérer, mais ce n’est pas son boulot de décider.Quitte à faire des mécontents, Bruno Génésio doit rétablir son autorité dans le vestiaire.

On l’a entendu maintes fois déclarer en conférence de presse son mécontentement envers ses joueurs, promettant des sanctions et des choix forts.Le problème c’est qu’il le dit avec autant de conviction qu’une mère au foyer dépassée par sa progéniture tyrannique. Alors soit Génésio s’enferme dans sa cuisine en pleurant dans son tablier, regrettant de ne pas avoir pris un amant, soit il se reprend et remet les choses à leur place.Sinon, on peut toujours lui envoyer notre Pascal le grand frère de la ligue 1, Dupraz est chaud.

 

 

3 commentaires

  1. Ce coach est définitivement hors des réalités de la gestion d’un vestiaire…
    C’est le Frank Passi du FC Lyon (^^).
    A un moment donné, on ne peut pas confier les rênes à n’importe qui. Il ferait peut être un bon coach en amateur. Pas en pro visiblement.

    J'aime

    1. Je pense aussi qu’il est dépassé oui, et c’est pas faute d’avoir un effectif plutôt complet quoique en défense y a du boulot. Après un système de jeu aussi bien pensé soit il n’apporte pas de résultats si les joueurs n’ont pas cette stabilité de poste, force de changer en essayant de plaire aux uns et aux autres, c’est la perdition sur le terrain

      J'aime

      1. En défense, ils étaient heureux de récupérer notre cher Nkoulou qui ne mettait plus un pied devant l’autre depuis presque 3 ans chez nous. Morel qui n’a été bon que parce que Bielsa l’a replacé en défense centrale et qu’il a du bucher pour garder sa place. Mapou, ils l’ont pris en pensant qu’ils allaient faire renaitre un phœnix, qu’il n’a jamais été… Rafael, pour de la Ligue 1, ça passe. Rybus, bof…
        Leur plus gros chantiers, c’est cette défense. Elle est changée à chaque compo. Il fait bien trop tourner, et comme tu le dis, pour plaire certainement au plus grand nombre de joueurs…
        Au milieu, ça fait encore bien le taf je trouve, ça récupère bien le ballon, le travaille bien. Mais dans la finition, ça pêche. On aura beau me dire que Lacazette marque beaucoup de buts, on ne peut pas omettre que sans les pénaltys, qui pour pas mal sont généreux et/ou litigieux, ses stats dégringolent. Il en a marqué de beaux, mais franchement, même Gomis en a mis autant que lui, 31 ans et son combo spéciale, c’est le hors jeu…
        Fekir, depuis sa blessure, il est en dessous de tout. On nous l’a vendu comme le futur Messi (merci Aulas, merci l’Equipe), mais force est de constater que même si, pour moi, il n’aurait jamais atteint la moitié de ce niveau, à l’heure actuelle, ça va être difficile de sortir du lot…
        Ghezzal, sa non prolongation fait que le coach doit le faire jouer pour espérer le faire signer… Et ça, ça semble être plus du Papy que du Bruno.
        Valbuena, il fait du Valbuena. Rien à ajouter.
        Lopes, ce mec n’a pas de cerveau. Je ne comprends pas qu’il ne soit pas remis à sa place par son coach.
        Il y a des fois où je me demande si Genesio est coach ou juste un accompagnateur de sortie scolaire.
        Enfin, je ne suis pas fan de cette équipe, je ne suis certainement pas objectif quand je parle d’eux, je suis plutôt content qu’ils soient là où ils en sont. Mais si leur Papy arrêtait un peu de pleurer, les joueurs le feraient peut être moins sur le terrain, et ils pourraient enfin joueur au foot… Ils ont quand même des joueurs capables de le faire…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.