Love me tender, love me Giroud

Aucune quantité de Ferrero ne peut consoler un fanatique du foot du cruel manque qu’engendre la trêve.Le boxing day a été vécu donc comme cette taffe de clope volée après un sevrage forcé.Un des faits marquants fût-à part l’incroyable lancée de Chelsea qui se poursuit-la titularisation d’Olivier Giroud. D’ailleurs le hashtag Giroud est même passé brièvement devant la mort de George Michael sur Twitter,c’est dire.

Quelques jours après,Giroud fait reparler de lui,beaucoup.Notamment grâce à un but splendidement acrobatique et un peu chanceux avouons le.Hier,une nouvelle fois titularisé, il oeuvre au retour au score de son équipe même s’il ne fût que peu vu pendant le match.Tout a l’air de rouler pour notre grand barbu.

Le sujet Giroud soulève cependant toujours des controverses et génère des débats pour le moins animés.Il suffit de visiter la section commentaire du site de l’Equipe, ou comment avoir une autre vision de l’enfer; si l’enfer était une pelouse bordée de théories du complot ,peuplée de trolls et entretenue par Jean-Marie Bigard.

Pourquoi alors la controverse ?

Objectivement les statistiques du monsieur sont tout à fait honorables. Décisif à peu près toutes les 50 min, 6  buts et 3 passes décisives en 13 matchs et seulement 3 fois titularisé. Statistiquement toujours, il aurait un meilleur ratio que Alexis Sanchez en terme de rapidité pour trouver les filets. Mais Giroud fait partie de ces joueurs qui ne sont efficaces que quand ils ont le ballon.De ce fait sur tout un match si il n’est pas trouvé par ses coéquipiers on ne le voir pas et c’est normal. Giroud est un 9 , il a un rôle de pivot et cela lui convient parfaitement. Un physique imposant, solide, grand, doué dans les airs, pas très rapide et il remplit assez bien son contrat. Le problème c’est que l’époque actuelle n’aime pas trop les 9 et privilégie les faux 9. Ces derniers sont des joueurs plus mobiles, capables de créer des occasions, constituer le surnombre au milieu, remonter rapidement etc…

Ce poste sans être qualifié d’ingrat ne vous met pas un joueur sur le devant de la scène, sauf forcément quand il marque. En l’occurrence Giroud ne s’en plaint pas,d’ailleurs après sa première titularisation cette saison en PL il a mentionné avec plus ou moins d’insistance qu’il préférait que Sanchez soit placé à gauche et lui dans l’axe.Le résultat du match lui aura donné raison.

Tout cela étant dit, et peut être encore un fait du football moderne, la qualité d’un attaquant est souvent ramenée à son ratio de buts, Vrai ou faux 9, on juge les performances en nombres et ça Giroud le sait et il est même devenu son meilleur chargé de communication. Personne ne sait défendre ses prestations comme il le fait lui-même. C’est à vous faire remballer tout analyste/expert/journaliste en moins de temps qu’il n’en faut pour réduire une fenêtre Youporn.

Car oui la concurrence est ardue et peut être plus en EDF qu’à Arsenal.Entre ceux qui voient en Gameiro un avenir plus radieux et ceux qui espèrent toujours le retour d’un certain Benzema tombé en disgrâce.Si jamais vous êtes pris d’insomnie, tapez « Giroud vs Benzema » et vous aurez de la matière pour meublez des heures infinies. Où allez sur Youporn.

Il reste que controverse ou pas, Olivier Giroud continue de démontrer son utilité et semble toujours capable de garder ou regagner au besoin la confiance de ses entraîneurs.Une qualité tout aussi appréciable qu’un bon pied gauche.Réserves émises sur les célébrations mal venues.

(GettyImages)

 

 

5 commentaires

  1. C koi Youporn???

    Giroud se fait ouvrir sur chaque match, même quand il marque… Alors oui, on peut ne pas aimer sa façon de jouer, ses errements, ses erreurs techniques mais sincèrement, je préfèrerais toujours un vrai 9 qui plante (Trezeguet, si tu me lis, je t’aime toujours) qu’un faux 9 qui se plaint ne pas avoir le ballon dans les pieds.
    Quand dans ton équipe, tu as Benzema qui ne marque pas et ne permet pas forcément de faire marquer les autres et Giroud, qui ne fait que trop peu de passes et préfère le but mais qui plante, le choix pour ma part et vite fait. Même si tactiquement parlant, je préfère avoir les 2 dans mon équipe.
    Giroud, à Arsenal, Wenger s’en sert encore malgré qu’il ne soit plus autant titularisé. Sanchez est un monstre. Mais les deux ne sont pas incompatibles.
    Mais comme tu le dis, les gens ne veulent plus voir de 9. Ces mêmes joueurs qui étaient adulés il y a 10 ans avant que le foot ne connaissent les Messi et CR7.

    J'aime

    1. le foot répond aussi aux cycles de la mode. après j’ai vu le match contre Chelsea hier et j’avoue j’ai pas compris pourquoi Arsène a fait rentrer Giroud si tard dans le match, à la fin c’est lui qui a « sauvé  » l’honneur en plantant un.

      J'aime

      1. Wenger doit avoir ses raisons. Que je ne comprends pas, il n’est pas hors forme Giroud…
        Encore une fois, il rentre, il marque. Et contre un très bon Chelsea… Je ne dis pas que le faire jouer titulaire aurait inverser la tendance, mais il y aurait peut être eu plus de buts, pour Arsenal…

        J'aime

  2. Et physiquement, il a encore quelques bonnes années devant lui… Qu’il ne soit pas titulaire, pourquoi pas. Mais il doit jouer plus que 10 minutes…
    Et pareil, il use quand même vachement les défenses ce mec… Il me rappelle un peu Brandao (dans l’envie et l’usure des joueurs hein ^^)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.