DIY#1 Le Troll sportif, mode d'emploi

Le troll  et le coq ont cela en commun qu’ils aiment bien cocoricoter et aux mauvais moments  et aux mauvais endroits . Histoire de bien faire chier leur monde.  le Troll fascine, sa capacité à ne jamais se démonter même quand toute  logique fout le camp. Plus il débite d’âneries, plus il exaspère et plus il est heureux. Il vit à fond son moment de gloire car il sait qu’il ne durera pas très longtemps.

le Troll sportif est lui une variété particulière de Troll. Il est généralement supporter d’une équipe qu’il kiffe sa race , et à l’instar de ce pote bien relou qui squatte toujours chez toi mais dont t’as jamais vu la couleur de ses murs, il est jamais chez lui. Le T.S est un bohème volage, il erre sur les forums, les pages Facebook, la section commentaire de l’Equipe…de toutes les autres équipes. Comme un supporter algérien zélé qui sort son drapeau pendant un Suède-Afrique du Sud, lui il est aussi là, prêt à dégainer. Un Lorient-Dijon, il est Parisien ? c’est pas grave, il dégaine.

Attention à ne pas le confondre avec un footix. Ce dernier n’est pas forcément un T.S, mais le T.S lui ,est toujours un footix.

Aujourd’hui nous allons voir comment on fait un T.S maison aux petits oignons :

Soigner son image

Certaines études scientifiques ont démontré que le degré de « crédibilité » d’un troll est en directe corrélation avec le degré de ridicule de sa coupe de cheveux sur l’échelle de Trump.

Faites preuve d’audace , vous avez carte blanche, osez les couleurs,les dégradés , les coupé-décalé, le gel, la cire,la vaseline, la Rectoquotane, je veux de la folie !

Mais le T.S ne serait rien sans un pseudo qui claque bien, celui que ses victimes n’arriveront jamais à recopier correctement . Là aussi tout est permis, des consonnes qui se suivent, beaucoup, des apostrophes, des chiffres.

Si vous êtes du genre minimaliste/sobre, un Kévin passe toujours très bien.

Le timing 

Toujours à chaud, directement après le coup de sifflet de la fin, quelque soit l’issue du match. Parce que oui le T.S sait rebondir quoiqu’il arrive. Choisir les moments de grande affluence,  ne pas intervenir trop tôt, guetter dans l’ombre , laisser les esprits s’échauffer , les commentaires fuser, et bondir telle une sauterelle des savanes pour  foutre le bordel.

Constance et détermination

Vous l’aurez compris, le T.S ne se démonte pas, c’est sa règle d’or, son mantra. Il arbore sa mauvaise foi avec fierté, envers et contre tous. Si une équipe gagne c’est parce que les autres sont nuls (sauf son équipe), que le championnat est nul, que l’arbitre nik sa mère,que la pelouse elle est pas verte,que les poteaux sont achetés,que l’entraîneur est vendu… Magie s’il en est, ça marche tout aussi bien dans le sens inverse.

En terme de linguistique là aussi le maître mot est l’éclate ! imaginez ce que donnerait une partie de scrabble bourré et vous y serez à peu près.

diy1

Enfin, n’hésitez pas à faire un peu de recherche, ressortez les vieux dossiers, ne vérifiez pas vos sources, et surtout, trollez et signez.

 

2 commentaires

  1. J’en ai tellement lu de ces mecs. Mais ils me font tellement marrer, ils ont cette capacité à t’énerver et de rester calme pendant que tu arraches une à une toutes les touches de ton clavier en rêvant de les lui faire manger.
    J’adore ces Thiago Silva.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.